Vignobles bio

“Le vin bio en vente directe”

Le vin bio

De plus en plus de vignerons font le choix de proposer des vins bio.
De nouvelles Installations et conversions bio rejoignent ainsi chaque année la grande famille du vin, en France il s’agît par exemple d’une croissance d’environ 10% par an de l’offre de vins bio, en biodynamie ou vins naturels.

Quels critères sont tenus de prendre en compte les vignerons et en quoi consiste la culture biologique du raisin et l’élaboration d’un vin bio, en biodynamie ou naturel ?

La vinification biologique est définie par la réglementation européenne depuis le 1er août 2012
Elle impose des principes et des conditions particulièrement strictes et la limitation des apports en sulfites autorisés (qui restent dans tous les cas inférieurs au maximum autorisé en conventionnel même si certains vignerons bio développent des gammes sans sulfite. 

Le respect du sol

 Le sol doit être dorloté.

La terre est enrichie de nutriments naturels comme le compost ou les engrais verts tels que la moutarde, le trèfle incarnat, le seigle, l’avoine…

Protection de la vigne

Pas de chimie, de round up ou autre désherbant nocif.

Les travaux en vert sont le garant de la qualité des raisins à venir : L’ébourgeonnage et l’épamprage, Le relevage, L’éclaircissage, L’effeuillage, Le rognage s’effectuent principalement à la main ou de façon mécanique. En cas de besoin, certains ont recours à l’utilisation de substances naturelles, végétales ou minérales, ou d’auxiliaires, respectueux de l’écosystème.
Les vignes bio présentent plus de biodiversité et les sols sont plus vivants que les vignes non bio. 

Quel logo pour le vin bio ?

Pour l’heure, c’est le logo européen « Eurofeuille » qui permet d’identifier les vins bio, les autres logos correspondant à des cahiers des charges privés ou le logo AB propriété de l’Etat sont facultatifs.

 

La nécessité du vin bio

Respectueux de la nature

Pesticides et autres adjuvants dénaturent le vin et polluent nos organismes…
Pour mettre un frein à l’épuisement des sols, la destruction de la biodiversite, la disparition des abeilles, des hérissons, de la faune et la flore…

Les viticulteurs bio responsables

Pour votre santé

Le vin bio, le raisin sans pesticide, cultivé en biodynamie et une vinification saine sont les engagements des viticulteurs responsables qui vous font bénéficier de leurs efforts passionnés.

Les atouts du Bio

Gagnant/Gagnant

  • Pour la planète
  • Pour les consommateurs

Un choix possible dès maintenant

Le vin bio en vente directe sur Vignobles.bio

C’est ce que proposent les vignerons et cavistes de Vignobles.bio pour vous servir.

  • 70000 hectares cultivés en bio soit 10% du vignoble français 10% 10%
  • 50 % de main d’oeuvre supplémentaire dans les vignobles bio 50% 50%

Qu’est-ce que la biodynamie ?

« L’agriculture biodynamique respecte les principes de l’agronomie avec beaucoup plus de méticulosité ».

L’agriculture biodynamique revendique une plante en interaction avec son milieu limitrophe (sol, sous-sol, haies, pêchers de vigne, saules ou osiers…) mais aussi cosmique (planètes, étoiles).
Des produits naturels sont utilisés pour les sols et seuls le cuivre et le soufre sont autorisés pour le traitement de la vigne. La biodynamie ne se cantonne pas à éviter de nuire mais stimule la vie pour une vigne vivante et un vin aux expressions retrouvées.

Jacques Foures – DEMETER Œnologue – Accompagnement et formation en Biodynamieconsom’acteurs

(Source: Vins Pays d’Oc IGP )

Pourquoi la biodynamie ?

Face aux problématiques importantes rencontrées par la profession viticole (affaiblissement de la vigne, problèmes de dégénérescence et de maladies du bois, parasitisme difficile à contrôler, perte de fertilité des sols…) des innovations et des pistes existent sur le terrain, chez les vignerons qui observent, se questionnent, comparent, cherchent… avec parfois des résultats probants.
En février dernier, la FNAB et le Mouvement de l’Agriculture Bio-Dynamique (MABD) ont organisé un colloque national pour valoriser et partager ce savoir-faire encore peu connu

De plus en plus de vignerons s’interrogent et s’intéressent aux pratiques biodynamiques. Certains cherchent à réduire leur impact environnemental dans le traitement des vignes, d’autres à améliorer la qualité gustative des vins, d’autres encore recherchent davantage d’harmonie dans leur métier. Chaque viticulteur et vigneron est capable d’appliquer les pratiques biodynamiques de manière correcte s’il s’en donne les moyens techniques et humains.
S’il le fait en respectant les règles agronomiques de base, il verra rapidement des résultats sur son sol, ses vignes, ses vins.

Quid du vin naturel ?

Les vins naturels ne sont pas définis par un cahier des charges précis et ne sont pas toujours biologiques.

Ils sont vinifiés seulement avec des levures indigènes, sans ou avec peu de sulfites ajoutés (jusqu’à 30 mg/l après mise en bouteille pour les rouges et effervescents et 40 pour les blancs), sans autre intrant.

Engagements de Vignobles.bio ?

Aides à la conversion bio

Acheter votre vin sur Vignobles.bio c’est vous engager auprès de nous pour participer à la conversion bio des vignobles de France.

Vignobles.bio reverse un pourcentage de chaque vente aux Néo paysans*

Soutenir Vignobles.bio c’est :

  • Rejoindre la troupe, nous aider à renforcer le réseau;
  • Nous faire de la pub : auprès de vos ami-es, vos clients, vos producteurs, sur les réseaux sociaux et au bureau, au marché…lors de vos réunions Tupperware, Thermomix, Versapers…au club de tennis ou devant l’école primaire, au stade ou au gymnase, au conservatoire ou en covoiturage, à votre vétérinaire ou votre médecin préféré, chez votre coiffeur…
  • Faire un don :  de 1€ à ce que l’on estime juste… Montant libre.


Cavistes Bio

Caves bio

Vendre

Soutenir